Quentin BRONCHART

Titres - Formation

- Mandataire agréé près l’Office Européen de Brevets (OEB)
- Diplômé du CEIPI – Brevets d'invention
- Docteur ès Sciences des Matériaux - ONERA
- DEA de physique statistique
- MII Physique - Université de Montréal

Expertise Juridique

- Définition des stratégies de protection
- Rédaction des demandes et obtention des brevets
- Procédure orale devant l’OEB
- Veille juridique et technique
- Procédures étrangères US, JP et CN notamment
- Procédure PPH

Expertise Technique

- Physique (cristallographie, transitions de phases, semi-conducteurs, statistique, thermodynamique)
- Electronique
- Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)
- Optique
- Traitement du signal, cryptographie, biométrie, plasturgie

Quentin BRONCHART a une formation générale en physique et s’est spécialisé au cours de son cursus académique en physique statistique et en sciences des matériaux. Il a acquis cette dernière spécialisation lors de sa thèse au Laboratoire d’Etude des Microstructures de l’ONERA où il a étudié le phénomène de germination-croissance lors de transitions de phases dans les super-alliages, avec une approche à la fois théorique et numérique. Il a doublé son doctorat d'un monitorat dans le cadre duquel il a dirigé des travaux de mécanique, de physique des fluides, de thermodynamique, d'optique, d'électrostatique et d'électrodynamique.

Cette base scientifique large lui a permis d’appréhender, en tant qu’ingénieur brevets, des domaines techniques variés allant de la mécanique classique à l'électronique.
En mécanique, il a travaillé notamment sur des superstructures telles que des ponts et des éoliennes et leur édification, ainsi que sur des systèmes de distribution de fluide.
Il a également travaillé sur les cartes à puce, leur procédé de fabrication et la sécurisation de leurs usages.
En électronique, il a travaillé principalement sur des dispositifs à empilements opérationnels de semiconducteurs et leur procédé de fabrication pour des applications notamment dans les LEDs et les panneaux photovoltaïques. A titre d’exemple, il a rédigé des demandes de brevet pour la fabrication de couches semiconductrices par des traitements thermiques et chalcogénisation de précurseurs métalliques.

Au cours de ses missions d’ingénieur brevets dans deux grands cabinets parisiens, Quentin a encore été amené à développer quelques compétences techniques en biométrie, en lithographie, en impression 3D et en plasturgie.
Mandataire européen, Quentin assiste ses clients pour la définition de leur stratégie PI et s’occupe de la rédaction des demandes et de leurs procédures de délivrance, en liaison aussi bien avec les services PI des entreprises qu’avec des inventeurs profanes en matière de PI. Il a déjà eu à défendre des demandes en procédures orales devant des divisions d’examens de l'OEB. Il peut également apporter un support juridique et technique à la valorisation des droits acquis.
De par son grade de docteur obtenu à l'ONERA, il est un interlocuteur privilégié des universitaires et des EPIC/EPST.

Retour